La Route du Mimosa et sa Fête

La Route du Mimosa s’étend de Bormes-les-mimosas à Grasse, en passant par Sainte-Maxime. Ce parcours touristique, recommandé de janvier à mars, est typiquement le symbole d’une Côte d’Azur hivernale, et vous invite à la découvrir entre bleu azur et jaune soleil...

La Route du Mimosa

Le mimosa, entre nature & culture...

Favorisées par un climat doux et une lumière présente toute l’année, plantes et fleurs poussent sur la Côte d’Azur à profusion. C’est en hiver que la région vous réserve sa plus belle surprise, voluptueuse, d’or et de lumières.

Chaque année, Sainte-Maxime organise la traditionnelle Fête du Mimosa durant le premier week-end de février. Elle est le prélude d’une longue série d’événements comme le Carnaval de Nice ou la Fête du Citron à Menton...

Cette manifestation florale très attendue demande chaque année de plus en plus d’imagination afin d’offrir un spectacle constamment renouvelé. L’organisation de la Fête du Mimosa mobilise un grand nombre d’acteurs d’octobre à janvier.


Les chars fleuris : de leur conception à leur mise en fleur


1ère étape : la conception des chars

À partir du thème choisi durant la saison estivale, l’infographiste de la Ville de Sainte-Maxime élabore les dessins des 12 chars. Une réunion avec les différentes associations maximoises est ensuite définie en automne. Lors de cette rencontre, les dessins des 12 chars sont présentés et attribués aux associations. Les détails des préparatifs sont abordés et s’articulent notamment autour des thèmes des costumes ou du recrutement des bénévoles.

2ème étape : la fabrication des chars

Une entreprise maximoise s’appuie sur les dessins de l’infographiste et crée une structure en métal et un treillage en fer. Tous les éléments sont réalisés avec savoir-faire dans les ateliers des Services Techniques de la ville.

J-1

Les associations maximoises prennent le relais. Plus de 500 bénévoles s’activent le samedi pour une course contre la montre et jusqu’au bout de la nuit pour certains. Les uns effeuillent le mimosa, les autres tressent les brins et les fleurs fraîches sur le treillage en fer, méticuleusement, en respectant les couleurs et les formes.





J-J

LE MATIN : DERNIERS EMBELLISSEMENTS

Quelques bénévoles s’affairent autour des chars aux Ateliers Municipaux. Chacun rivalise d’élégance et d’audace pour les derniers embellissements.





13H : LES CHARS SONT PRÊTS

Les adultes et les enfants costumés prennent place et le cortège se dirige en centre-ville. Des milliers de spectateurs viennent assister au défilé du haut des tribunes ou en promenoir. Groupes musicaux, groupes déambulatoires ou visuels de tous ordres ajoutés à la bataille de confettis et des brins de mimosa assurent une joyeuse ambiance sur la promenade du bord de mer.





BILAN

* 4 tonnes de mimosa de Pégomas dans le Massif du Tanneron
* 8600 fleurs fraîches du marché aux fleurs de Nice
* 27 000 œillets en papier
* 20 associations maximoises participantes
* Plus de 500 bénévoles


Découvrir aussi...

Toutes les infos sur la Fête du Mimosa